JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE 2017

Samedi 16 et dimanche 17 septembre

À l'occasion des Journées européennes du patrimoine les 16 et 17 septembre, la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP) vous invite à découvrir un site classé singulier, dédié à la création artistique et aux artistes. Cet ensemble exceptionnel est constitué d’un parc de 10 hectares où subsistent deux demeures de plaisance XVIIe et XVIIIe siècles : la Maison d’Art Bernard Anthonioz (MABA), ainsi que la bibliothèque Smith-Lesouëf et son patrimoine secret – et la Maison Nationale des Artistes (MNA). Installée au 16 rue Charles VII, la MABA est un centre d'art dédié à la création contemporaine dans les domaines de la photographie, du graphisme et de la vidéo. Le 14 rue Charles VII accueille, quant à lui, la MNA, une maison de retraite pour les artistes.

Pour les Journées européennes du patrimoine, le magnifique parc faisant face à ces demeures sera exceptionnellement ouvert au public, de 12h à 17h45 (accès par la MABA).

Samedi 16 septembre 2017

PATRIMOINE 15h : Visite commentée de l'ensemble patrimonial constitué de la Maison d'Art Bernard Anthonioz, de la bibliothèque Smith-Lesouëf et du parc. Rendez-vous à l'accueil de la MABA, 16 rue Charles VII.

EXPOSITION 16h : visite de l'exposition Avec, Gérard Paris-Clavel à la MABA Comme on se met en œuvre(s), Gérard Paris-Clavel se met en cause ; cause commune. Il n’est jamais seul, mais toujours avec. Les mots et les images sont ses outils. Combattre c’est débattre, la parole et l’action : informer c’est former ; réfléchir c’est ne pas fléchir, ne pas plier ; exposer c’est peut-être exploser, sortir des limites convenues, de la création considérée comme étant à elle-même son propre idéal. Ces questions nous seront posées, lors de cette exposition. Le visiteur/acteur, utopiste debout, repartira pour parachever ces récits inachevés, trouver d’autres coins de vue à partager à changer le monde, ensemble. Rendez-vous à l’accueil de la MABA, 16 rue Charles VII.

RENCONTRE 16h30 : Conférence de Didier Semin, Duchamp : Le Paradigme du Dessin d'Humour au sein de la Bibliothèque Smith-Lesouëf. Marcel Duchamp a fréquenté, à ses débuts, le monde des humoristes plus que celui des peintres. Des revues satiriques publiaient ses travaux. Ne faudrait-il pas voir dans le paradigme du dessin d'humour (la combinaison efficace d'une légende et d'un dessin) la matrice générale d'une grande partie de son œuvre ? Didier Semin enseigne l'histoire de l'art à l'École nationale supérieure des beaux-arts, à Paris, depuis 1998. Auparavant conservateur au musée de l'abbaye Sainte-Croix aux Sables d'Olonne, puis au musée d'Art moderne de la ville de Paris et au musée national d'Art moderne, il a assuré le commissariat de nombreuses expositions monographiques ou thématiques, dont la rétrospective Kurt Schwitters et, en collaboration avec le philosophe Georges Didi-Huberman, L'Empreinte, au Centre Georges Pompidou. Il dirige la collection des écrits d'artistes de l'ENSBA. Rendez-vous à l'accueil de la MABA, 16 rue Charles VII.

Conférence gratuite sur inscription préalable : contact@maba.fnagp.fr / 01 48 71 90 07

Dimanche 17 septembre 2017

PATRIMOINE 14h : visite commentée de l'ensemble patrimonial constitué de la Maison d'Art Bernard Anthonioz, de la bibliothèque Smith-Lesouëf et du parc. Rendez-vous à l'accueil de la MABA, 16 rue Charles VII.

EXPOSITION 15h : visite de l'exposition Madeleine Smith-Champion, la bienfaitrice La Maison Nationale des Artistes, établissement de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, consacre son exposition de rentrée à l’une de ses deux donatrices, la peintre Madeleine Smith-Champion (1864-1940). L’exposition qui lui est consacrée cet automne présente ainsi différentes œuvres emblématiques de l’artiste. Madeleine Smith, son époux Pierre Champion (1880-1942) et sa soeur Jeanne Smith, photographe (1857-1943), lèguent en 1913 à la Bibliothèque Nationale l'importante collection de l’oncle des deux sœurs, Auguste Lesouëf. Puis, à leurs décès respectifs, l’Etat reçoit en donation leurs deux demeures mitoyennes pour y accueillir les artistes démunis. Dès 1945, la Maison Nationale des Artistes est ainsi créée et le peintre Guy Loë en devient le premier directeur. Rendez-vous à l’accueil de la MNA, 14 rue Charles VII.

JEUNE PUBLIC 16h : visite commentée de l'exposition Avec, Gérard Paris-Clavel, rendez-vous à hauteur d'enfant. Rendez-vous à l'accueil de la MABA, 16 rue Charles VII.